Malawi

2

Violations réitérées des droits

Aucun changement depuis l'année dernière

Région:Afrique

Violations des droits des travailleurs

Lois répressives

Le gouvernement du Malawi a déposé un nouveau projet de loi d’amendement aux relations de travail devant le Parlement, sans avoir consulté les syndicats au préalable, notamment la confédération syndicale Malawi Congress of Trade Unions (MTUC). Le projet de loi a bénéficié d’une procédure accélérée lui ayant permis d’être adopté le 7 juillet 2021, malgré le vif rejet des partis politiques de l’opposition et après des jours de manifestations généralisées des syndicats et de l’ensemble de la société civile, à l’initiative du MTUC, pour protester contre le projet de loi. C’est en 2018 que les partenaires tripartites en avaient discuté pour la dernière fois, puis il était resté en attente.

Les nouvelles dispositions législatives limitent exagérément le droit de grève et sanctionnent les travailleurs/euses qui exercent ce droit. Le projet de loi donne par ailleurs le droit aux employeurs de retenir les salaires et confère au ministre le pouvoir exclusif de désigner les services essentiels sans passer par la procédure régulière; en outre, il exclut le Conseil consultatif tripartite du travail pour amender les dispositions du tribunal des relations de travail.

Droits des travailleurs sur le plan juridique

Tous les pays