Irlande

1

Violations sporadiques des droits

Aucun changement depuis l'année dernière

Région:Europe

Violations des droits des travailleurs

Droit de négociation collective

En Irlande, la direction de l’entreprise biopharmaceutique AbbVie, à Carrigtwohill, a systématiquement refusé de dialoguer avec les représentants du syndicat des travailleurs/euses, le Services Industrial Professional and Technical Union (SIPTU) au sujet des négociations collectives.

Ce refus a perduré malgré deux recommandations formulées par le tribunal du travail en 2017 et 2020 préconisant d’échanger avec des représentants du SIPTU au nom de leurs membres sur «toutes les questions associées aux conditions d’emploi, y compris le salaire».

Les représentants du SIPTU ont écrit à la direction à plusieurs reprises, lui reprochant de ne pas appliquer pleinement les deux recommandations du tribunal du travail et de ne pas engager de négociations collectives avec le syndicat. La direction a continué de ne pas répondre au syndicat et de dialoguer avec lui, directement ou indirectement.

Enfin, début août 2021, les membres du SIPTU du site d’AbbVie ont entamé une action revendicative en refusant d'effectuer des heures supplémentaires dans le processus de fabrication. Deux semaines plus tard, n’ayant obtenu aucune avancée, le syndicat a annoncé qu’il envisageait d’intensifier son action.

Droits des travailleurs sur le plan juridique

Tous les pays