Arménie

3

Violations régulières des droits

Détérioration par rapport à l’année dernière

Région:Europe

Violations des droits des travailleurs

Pratiques antisyndicales

En Arménie, une restructuration de l’administration de la sécurité sociale a été réalisée en avril 2021 pour fusionner les services municipaux et trois administrations publiques, qui avaient jusque-là chacun leur propre syndicat. La direction de ce nouveau Service social unifié a décidé de cesser d’appliquer les accords sur la déduction à la source des cotisations syndicales et sur la collecte des cotisations syndicales. Cette décision unilatérale a produit un effet désastreux sur les finances des syndicats et leur capacité à fonctionner. En dépit des demandes insistantes des présidents des syndicats, le problème n’a pas été résolu.

Droit de négociation collective

En juin 2021, le président du Syndicat des employés de l’État, des gouvernements locaux et de la fonction publique d’Arménie a envoyé une lettre au maire d’Erevan pour lui proposer d’engager des négociations visant à conclure une convention collective sectorielle pour les employé(e)s de la municipalité, comme le prévoit le Code du travail. Toutefois, l’administration de la municipalité a vivement rejeté cette proposition. Au début de l’année, le dirigeant du syndicat des employés de la mairie d’Erevan a été licencié abusivement.

Droits des travailleurs sur le plan juridique

Tous les pays